girafe


girafe

girafe [ ʒiraf ] n. f.
• 1298; it. giraffa, de l'ar. zarafah
1Grand mammifère artiodactyle d'Afrique, à cou très long et rigide, à pelage roux marqué d'un système de raies claires formant un cloisonnement polygonal. La girafe ne peut marcher que l'amble. La girafe se nourrit de feuilles d'acacia. Petit de la girafe (GIRAFEAU [ ʒirafo ] ou GIRAFON [ ʒirafɔ̃ ] n. m. ). — Cou de girafe, très long. — Loc. fam. Peigner la girafe : faire un travail inutile et long; ne rien faire. « Faire ça, ou peigner la girafe ! » (Martin du Gard).
Par ext. L'okapi est appelé girafe du Congo.
2Fam. Personne grande et maigre.
3(1931) Cin., radio Longue perche ou potence articulée qui supporte un microphone et que l'on déplace pour suivre une source sonore mobile.

girafe nom féminin (italien giraffa, de l'arabe zarāfa) Grand mammifère ruminant des savanes africaines du sud du Sahara, remarquable par la longueur de son cou et ses petites cornes recouvertes de velours. (Il existe une seule espèce de girafe, très variable dans les dessins de sa robe. Elle se nourrit de feuilles d'arbres, jusqu'à 5 mètres de hauteur, et de buissons épineux. Elle marche l'amble et se déplace en troupeaux où semble dominer un grand mâle. La girafe est muette.) Familier. Personne grande, maigre, et qui a un long cou. Familier. Perche au bout de laquelle le microphone est suspendu au-dessus des comédiens, hors du champ de la caméra. Offre promotionnelle proposant plus de produit pour le même prix dans un emballage plus grand et/ou plus gros. ● girafe (expressions) nom féminin (italien giraffa, de l'arabe zarāfa) Familier. Peigner la girafe, ne rien faire d'utile, perdre son temps à un travail inutile.

girafe
n. f. Mammifère ruminant des savanes africaines (genre Giraffa), ongulé artiodactyle, au pelage réticulé ou tacheté, au long cou (la girafe peut atteindre 5,5 m de haut).
|| Loc. fig., Fam. Peigner la girafe: faire un travail long et absurde; ne rien faire, être inutile.

⇒GIRAFE, subst. fém.
A. — Mammifère ruminant, ongulé d'Afrique, que caractérisent sa haute taille, son cou très allongé, des pattes arrière plus courtes que les pattes avant et son pelage clair à larges taches angulaires brunes. Synon. vx caméléopard. C'est là qu'on trouve les gazelles si sveltes, les chameaux, les dromadaires, les girafes ou caméléopards qui ont jusqu'à dix-huit pieds de hauteur (BERN. DE ST-P., Harm. nat., 1814, p. 242). Les climats sont vaincus, la nature asservie; la girafe africaine se promène dans Rome, sous une forêt mobile, avec l'éléphant indien (MICHELET, Hist. rom., t. 2, 1831, p. 275).
ZOOL. Mammifère ongulé, de l'ordre des Artiodactyles (s.v.-dactyle), qui fréquente les zones de savane en Afrique, dont on trouve des formes fossiles en Amérique et qui appartient avec l'okapi à la famille des Giraffidés (infra dér.).
Au fig., loc. fam. Peigner la girafe. Faire un travail inutile ou fastidieux; trouver le temps long à ne rien faire. Il releva d'un coup d'épaule crâneur le sac à outils qui bringuebalait sur ses reins, et gagna la porte en ricanant : « D'ailleurs, je m'en fous... On verra bien... Faire ça, ou peigner la girafe!... » (MARTIN DU G., Thib., Été 14, 1936, p. 508).
B. — P. anal.
1. Pop., péj. Personne très grande et sans grâce. Pauvre garçon sans appui, sans fortune! Dédaigné par une girafe couleur carotte! Que veux-tu, Crevel! Wenceslas, c'est mon poète, et je l'aime au grand jour comme si c'était mon enfant (BALZAC, Cous. Bette, 1846, p. 364). Elle va là, dit-on, régulièrement, avec ses deux girafes de filles, les deux créatures les plus laides — les plus sottement laides — qui se puissent voir (BLOY, Journal, 1903, p. 161).
Cou de girafe. Dans la cour de Rome aux majestueuses proportions, j'aperçus de nouveau le jeune homme au cou de girafe et à la tresse autour du chapeau, accompagné d'un camarade arbitre des élégances (QUENEAU, Exerc. style, 1947, p. 76).
Rem. L'arrivée de la girafe au Jardin des Plantes en 1827 a fortement influencé la mode de toute une époque. Le poème [de la Symphonie fantastique de Berlioz] (...) contient la plus réjouissante énumération d'horreurs capables, en ces temps de truculence naïve, d'émouvoir de longues jeunes femmes coiffées à la girafe (WILLY, Entre deux airs, 1895, p. 48).
2. TECHNOL. Support articulé en forme de potence qui porte un microphone pendant une prise de son. [Le micro est] accroché au bout d'une perche et tendu devant les acteurs par un assistant du son — ou fixé à une « girafe » (COHEN-SÉAT, Vocab. filmologie, 1946, p. 202).
Prononc. et Orth. : []. Ds Ac. 1762-1932. On relève ds la docum. la graph. anc. giraffe (cf. CUVIER, Anat. comp., t. 1, 1805, p. 490 et LAMARCK, Philos. zool., t. 1, 1809, p. 257). Étymol. et Hist. 1298 (R. DE PISE, Marco Polo, éd. L.F. Benedetto, Florence 1928, CXCII, 58, p. 207 : Il hi a giraffe asez et asues sauvajes ausint). Empr. à l'ital. giraffa, attesté dep. 2e moitié XIIIe s. (Rustico di Filippo ds BATT.), lui-même empr. à l'ar. pour ar. class. ; les formes a. fr. giras (mil. XIIIe s., Prise de Jérusalem ds GDF. Compl.) et orafle (Joinville ds T.-L.) représentant des adaptations directes de l'ar. (cf. a. esp. azor(r)afa ds COR., s.v. jirafa; v. FEW t. 19, p. 207b). Fréq. abs. littér. : 85.
DÉR. 1. Girafeau, girafon, subst. masc. Petit de la girafe. En cas de danger, la fuite [est] difficile car le girafon ne peut courir aussi rapidement que sa mère (Tout l'univers, Paris, Hachette, t. 6, 1958, p. 1333). À l'âge d'une semaine, les girafeaux commencent à mordiller l'herbe. À quatre mois, ils savent brouter (La Faune, Paris, Grange Batelière, t. 2, 1971, p. 144). P. anal. Le jeune girafeau, cité première strophe [un paltoquet chétif au cou mélancolique et long], grimpé sur cette planche entreprend un péquin lequel, proclame-t-il, voulait sa catastrophe (QUENEAU, Exerc. style, 1947, p. 102). []; []. 1res attest. a) 1874 girafeau (Journ. offic., 1er sept., p. 6314, 2e col. ds LITTRÉ Suppl.), b) 1958 girafon (Tout l'univers, loc. cit.); de girafe, suff. -eau, -on. 2. Giraffidé, subst. masc. Membre de la famille des mammifères artiodactyles (s.v. -dactyle) ruminants, à laquelle appartient l'okapi et la girafe. L'okapi, un giraffidé présent dans la plupart des grands parcs zoologiques a été découvert vers 1900 dans les forêts du Congo (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 668). []. Avec 2 f ds Lar. encyclop. et Lar. Lang. fr. (mais avec 1 f antérieurement ds Lar. 20e). 1re attest. 1928-32 (E. PERRIER, Zool., t. 4, p. 3596); de girafe, suff. -idé(s).
BBG. — BOLTZ (W.G.). Leonardo Olschi and Marco Polo's Asia. Rom. Philol. 1969, t. 23, pp. 1-16. HOPE 1971, p. 40. - QUEM. DDL t. 5. - RICCI (D.). Littré et Lavoisier au zoo... Paris, 1975, p. 81. - SAIN. Sources t. 2 1972 [1925], pp. 386-387; p. 404. - UREN (O.). Le Vocab. du cin. fr. Fr. mod. 1952, t. 20, p. 210.

girafe [ʒiʀaf] n. f.
ÉTYM. 1298; orafle, fin XIIIe (directement de l'arabe); giras, XIIIe; ital. giraffa, de l'arabe zǎrāfǎh.
tableau Mots français d'origine arabe.
1 Mammifère ongulé (Girafidés) caractérisé par sa grande taille, son cou très long et rigide, son pelage roux marqué d'un système de raies claires formant un cloisonnement polygonal. Caméléopard (vx). || La girafe est un animal déclive, qui ne peut marcher que l'amble.
1 La girafe est un des premiers, des plus beaux, des plus grands animaux, et qui sans être nuisible est en même temps l'un des plus inutiles; la disproportion énorme de ses jambes, dont celles de devant sont une fois plus longues que celles de derrière, fait obstacle à l'exercice de ses forces; son corps n'a point d'assiette, sa démarche est vacillante (…)
Buffon, Hist. nat. des animaux, La girafe, Œ., t. III, p. 425.
2 J'ai connu l'affût au bord des marécages
Où la girafe boit les jambes écartées (…)
Apollinaire, Calligrammes, Les soupirs du servant de Dakar.
REM. Ce mot étant féminin, on éprouve de la difficulté à désigner spécifiquement et simplement la girafe mâle.
tableau Noms de mammifères.
2 (1900). Loc. Cou de girafe : cou très long (→ Escargot, cit. 3).
(Déb. XXe; orig. obscure, mais la valeur sémantique est évidente). Fig. et fam. Peigner la girafe : faire un travail inutile et long, ou, encore, ne rien faire.
3 D'ailleurs, je m'en fous… On verra bien… Faire ça, ou peigner la girafe !
Martin du Gard, les Thibault, t. VII, p. 143.
3 (1828). Fam. Personne grande et maigre. || Quelle girafe !
4 (1531). a Cinéma et radio. Longue perche ou potence articulée qui supporte un microphone et que l'on déplace pour suivre une source sonore mobile.
b (1962). Techn. Petit wagon dont la benne bascule latéralement, utilisé pour les travaux de terrassement.
DÉR. Girafeau ou girafon, giraffidés.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • girafe — GIRAFE: Mot poli pour ne pas appeler une femme chameau …   Dictionnaire des idées reçues

  • Girafe — Pour les articles homonymes, voir Girafe (homonymie). Girafe …   Wikipédia en Français

  • girafe — (ji ra f ) s. f. 1°   Très grand mammifère, dit anciennement camélopard et camélopardalis, de l ordre des ruminants, qui se distingue surtout par son long cou et sa robe tachetée. •   Voici les animaux dont vous devez manger, le boeuf, la brebis …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • GIRAFE — s. f. T. d Hist. nat. Quadrupède ruminant de l intérieur de l Afrique, qui a une très grande taille, le cou et les jambes de devant fort longs, la croupe très basse, la tête petite, surmontée de deux espèces de cornes, et le poil ras, tacheté de… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • girafe — n.f. Potence mobile portant un micro (spect.). / Peigner la girafe, perdre son temps à un travail inutile : Faire ça ou peigner la girafe ! …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • girafe — žirafa statusas T sritis zoologija | vardynas taksono rangas rūšis atitikmenys: lot. Giraffa camelopardalis angl. giraffe vok. Giraffe; Langhalsgiraffe; Steppengiraffe rus. жираф pranc. girafe ryšiai: platesnis terminas – žirafos …   Žinduolių pavadinimų žodynas

  • GIRAFE — n. f. T. de Zoologie Quadrupède ruminant de l’intérieur de l’Afrique, qui a une très grande taille, le cou et les jambes de devant fort longs, la croupe très basse, la tête petite, surmontée de deux espèces de cornes, et le poil ras, tacheté de… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Girafe offerte à Charles X par Méhémet Ali — Girafe de Charles X, 1827 La girafe empaillée au Muséum d histoire naturelle de La Rochelle, 2009 La girafe …   Wikipédia en Français

  • Girafe (roman) — Girafe est le premier roman de l écrivain écossais J.M. Ledgard pour lequel il reçut un accueil favorable de la critique. Girafe est basé sur une histoire vraie qui s est déroulée en Tchécoslovaquie, et que Ledgard a découverte alors qu il… …   Wikipédia en Français

  • Girafe (constellation) — Pour les articles homonymes, voir Girafe (homonymie). Girafe Vue de la constellation …   Wikipédia en Français